20 juillet 2016 - 24 juillet 2016

We Are Korean, Honey

Arts de la scène / Gastronomie / Musique / Pluridisciplinaire
we_are_korean_honey_paris_quartier_dete.jpg
Comment rencontrer vraiment la culture coréenne ? Non seulement en en regardant ses manifestations, mais – mieux – en en devenant partie prenante. Après avoir présenté deux grands spectacles de danse à Paris quartier d’été, la chorégraphe Eun-Me Ahn revient avec un projet d’envergure qui réunit amateurs français, artistes internationaux et façon de faire coréenne. Pour vivre une folle semaine au Carreau du Temple au rythme des pulsations de la culture coréenne, dans une proximité sensible, dans le partage, et la durée.

Le projet « We are Korean, honey ! » regroupe des ateliers programmés dès le mois d’avril et une semaine en juillet  pour offrir à tous de vivre une folle épopée à Paris et à la coréenne, sous la houlette de la chorégraphe Eun-Me Ahn et de son équipe d’artistes. Au programme : représentations-minute, impromptus, appels au public, qui pourra choisir d’être acteur, spectateur, être pris en main ou se forger son itinéraire…  

 

Le projet « We are Korean, honey ! » qui inclut le projet « 1.59 », propose au public et participants français et aux artistes coréens un espace de manifestations artistiques et culturelles pour permettre un échange véritable entre nos deux cultures, dans un contexte qui dépasse le seul cadre de la représentation. S’approcher non seulement de la culture coréenne mais vivre son tempo, sa vitalité, son utilisation créative des réseaux sociaux. Faire aussi l’expérience de ses sources méditatives, de sa spiritualité, de ses silences. La durée du projet et sa nature principalement participative permettent de pénétrer ce qui ne faisait que se montrer, de vivre les pulsations plutôt que de les compter.
A travers la rencontre, le dialogue, les brèves incompréhensions, les rires partagés, nous voulons proposer plus qu’une série de spectacles, une semaine d’entreprise artistique commune, à Paris et à la coréenne
 
Profitant de la présence des 100 participants à des ateliers débouchant sur des mini représentations d’une minute “au Carreau du Temple,  la dernière semaine des ateliers est émaillée de diverses manifestations, qui plongeront les participants au cœur de la culture mais aussi de la manière et du tempo coréens. Représentations-minute, impromptus, appels inopinés et joyeux  au public qui peut choisir d’être acteur, spectateur, ou simple passant, qui peut être pris en main ou se forger son propre horaire, son propre itinéraire… 
 
Sous la houlette d’une quinzaine d’artistes sélectionnés par Eun-Me Ahn et ses collaborateurs, les interventions se succèderont dans l› espace ouvert et vaste du Carreau du Temple comme autant d’épiphanies artistiques. Ce seront aussi des moments de partage, où se créent le lien, la discussion, où se fait la rencontre.