Semaine de la Corée en France

 

Du 1er au 4 juin, Mme Park Geun-Hye, Présidente de la République de Corée, effectue une visite d’Etat en France  à l’invitation du Président de la République François Hollande. Cette visite d’Etat, la première depuis 16 ans, réaffirme la volonté de rapprochement des deux pays Point d’orgue : le 4 juin, jour de la commémoration officielle des 130 ans de relations diplomatiques entre la France et la Corée.

Durant toute la semaine, les événements vont se succéder en France : musique, danse, gastronomie, éducation, arts visuels.

Revue de détails de la semaine ….

 

MUSIQUES

2 juin 2016

KCON

AccorHotels Arena, Paris

Après sa tournée en Amérique du Nord, en Asie et au Moyen-Orient, le plus grand festival de K-pop du monde se produit en Europe : KCON 2016 France se tiendra le 2 juin à AccorHotels Arena à Paris. L’événement permettra de découvrir la Hallyu (la « vague coréenne ») dans toute sa diversité, notamment au travers de la K-food (cuisine fusion franco- coréenne), du K-tour (tourisme), de la K-education, de la K-fashion, de la K-beauty…

Au cœur de l’événement, les performances de Leeteuk (MC) de Superjunior, SHINee, Block B, BTS, FTIsland, f(x) et I.O.I , groupes très connus en Corée comme à l’étranger, assureront un concert unique qui clôturera cette journée dédiée à la culture coréenne et présentée lors de cette convention KCON.

www.accorhotelsarena.com

 

3 juin 2016

K-pop night out au Midem

Cannes

Dans le cadre de ses showcases pays, le MIDEM a choisi de mettre la Corée à l’honneur. Sur un pavillon dédié seront organisées des rencontres avec les professionnels coréens et une soirée entièrement consacrée à la musique qui permettra de découvrir des groupes émergents en Corée, aux sonorités variées : Ego Function Error (rock/alternative), Guckkasten (rock/alternative), Eluphant (R’N’B / hip hop / Urban), Idiotape (EDM). (avec le soutien de la Korean Creative Contents Agency (KOCCA)

www.midemfestival.com

 

2 juin 2016

Grand Gala du Pansori à Paris

Théâtre des Bouffes du Nord, Paris

Pour sa 4e édition, le Festival K-VOX / Voix coréennes, avec le soutien du KLTI et du festival Made In Asia, organise une soirée exceptionnelle où le pansori sera présenté sous ses trois grands aspects, tradition, transmission et création, par de très grands maîtres : Min Hye-sung, Lee Jaram, et Yi Chin-jul. L’entrée est libre, sur réservation.

www.k-vox-festival.com

 

Du 1er au 5 juin 2016

Printemps coréen de Nantes

Musique, littérature, photographie, conférences, art culinaire, films et manwas coréens seront au menu de la 4e édition du Printemps Coréen de Nantes.

Dans différents lieux de la ville – Sous les nefs- Cosmopolis, Salle Paul Fort, Stereolux, Passage Sainte-Croix, Le Cinématographe -, le festival présente la culture coréenne sous toutes ses formes et invite le public à des expériences singulières et variées. Dans le village coréen de nombreux ateliers initieront le public à l’art du cerf volant, des masques ou de la calligraphie… Le 4 juin, la soirée de clôture accueillera, à Stereolux, Idiotape, Anoraak et MushXXX , trois groupes d’électronique très en vogue en Corée.

www.printempscoreen.com

 

DANSE

Du 11 mai au 18 juin 2016

Rencontres chorégraphiques internationales de Seine Saint- Denis - Lieux partenaires en Seine-Saint-Denis

Les Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis organisent un grand focus sur la création de la scène émergente coréenne. Dans plusieurs théâtres partenaires, le festival présente les œuvres de jeunes chorégraphes et danseurs issus de cette scène à la créativité foisonnante et méconnue en France.

www.rencontreschoregraphiques.com

 

Du 8 au 24 juin 2016

Focus mois de la danse coréenne

Théâtre National de Chaillot, Paris

Après avoir accueilli les exceptionnelles représentations du « Jongmyo Jeryeak » interprété par le National Gugak Center à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de l’Année France-Corée en septembre 2015, le Théâtre national de Chaillot dédie le mois de juin à la découverte de la danse contemporaine coréenne et accueille cinq spectacles de compagnies des plus prestigieuses aux plus expérimentales.

Aesoon Ahn /Korea National Contemporary Dance Company AlreadyNotYet du 9 au 11 juin 2016

José Montalvo / National Dance Company of Korea Shiganè naï du 16 au 24 juin 2016

Insoo Lee - Modern Feeling du 8 au 10 juin 2016 Pansun Kim - OWN MHz du 8 au 10 juin 2016 Sung-soo Ahn - Immixture du 15 au 17 juin

www.theatre-chaillot.fr

 

8 et 9 juin 2016

Les Nuits de FourvièreScent of Ink - Compagnie nationale de Danse de Corée

Grand Théâtre, Lyon

Inspiré par l’esthétique des peintures à l’encre traditionnelle et la calligraphie, the Scent of Ink transcende les danses et musiques traditionnelles coréennes. En six tableaux, les danseurs de la Compagnie nationale de Danse de Corée réinventent, à force de tracés et de lignes infinies, l’expression des quatre végétaux nobles symboles du cycle de la vie : le bambou, la chrysanthème, le prunier et l’orchidée.

www.nuitsdefourviere.com

 

EXPOSITIONS

Du 27 avril au 20 juin 2016

La Terre, le feu et l'esprit - Chefs-d'œuvre de la céramique coréenne
Grand Palais, Paris

La céramique coréenne incarne à merveille le caractère unique et l’esprit du pays. La céramique traditionnelle a toujours beaucoup inspiré les artistes contemporains. Cette exposition présente, aux côtés des chefs-d’œuvre traditionnels de la céramique coréenne de la collection du Musée National de Corée, de grandes œuvres d’artistes coréens contemporains parmi les plus célèbres, tous actifs sur la scène artistique internationale.

www.grandpalais.fr

 

Du 30 mai au 7 novembre 2016

Intérieur coréen – Œuvres de In-Sook Son

Musée départemental des Arts asiatiques, Nice

En partenariat avec le musée national des Arts asiatiques - Guimet et la Yewon Silgrim Art and Culture Foundation à Séoul

Présentées pour la première fois hors de Corée à l’occasion de l’exposition « Intérieur coréen », montrée à paris en septembre 2015, les œuvres de In-Sook Son sont des exemples extraordinaires de cet art du textile coréen, et plus particulièrement de la broderie. In-Sook Son a réalisé plus de 5 000 œuvres autour de la parure féminine. Toutes ses œuvres sont de véritables odes à la broderie coréenne, sublimant la beauté des femmes grâce à des créations empreintes de tradition, mais dotées d’une puissante modernité.

Du 30 mai au 7 novembre 2016

Kokdu, les compagnons de l'âme

Musée départemental des Arts asiatiques, Nice

Réalisée en partenariat avec le Kokdu Museum de Séoul, l’exposition fait revivre, à travers une centaine d’objets, une tradition séculaire, aujourd’hui disparue en Corée, d’accompagnement des défunts vers l’au-delà. Sous la forme de figurines taillées dans le bois, peintes de couleurs vives, « les kokdu » avaient pour mission de décorer le cercueil du défunt et de l’accompagner dans les différentes étapes de son voyage spirituel. Ni tristes ni mortifères, issus d’un art populaire, ils sont le reflet d’une interrogation sur la vie, la mort et l’au-delà.

www.arts-asiatiques.com

 

 Du 8 avril au 28 août 2016

Cody Choi

Musée d’Art Contemporain de Marseille

Le Musée d’Art Contemporain de Marseille présente une exposition dédiée à l’artiste Cody Choi. Première exposition monographique dans une institution française, elle réunit peintures, photographies de performances, sculptures et installations de l’artiste cosmopolite. Né en 1961 à Séoul, Cody Choi a fui la Corée du Sud avec sa famille pour rejoindre les États-Unis en 1983. Il a étudié la sociologie avant de poursuivre sa formation en art à Pasadena en Californie.

www.culture.marseille.fr

 

Du 6 mars au 5 juin 2016

Dansaekhwa, l'aventure du monochrome en Corée, des années 70 à nos jours -

Domaine de Kerguéhennec

Pour la première fois en France, en collaboration avec le Gyeonggi Museum of Modern Art (GMOMA), une exposition est consacrée à Dansaekhwa. Apparu dès les années 70, ce mouvement artistique qui n’a cessé d’évoluer, se distingue de l’art monochrome ou minimal occidental par sa forte dimension méditative sollicitant tout le corps, et nécessitant une grande concentration physique et mentale. Cette exposition présente une sélection d’œuvres des artistes fondateurs du mouvement, tels que PARK Seo-Bo et HA Chong Hyun, et de la génération suivante, comme LEE Kang So qui travaille à donner à la peinture monochrome abstraite de nouvelles dimensions.

www.kerguehennec.fr

 

Du 30 mars au 12 juin 2016

Bae Bien-U, d’une forêt à l’autre

Château de Chambord

Accueilli à Chambord depuis le printemps 2014, Bae Bien-U a séjourné une dizaine de fois au château afin de travailler dans l’immense forêt qui l’entoure.

Cette résidence au long cours a abouti à une grande exposition, première monographie de l’artiste dans une institution française, et dans laquelle il présente, en regard de la forêt de Chambord, de nouveaux clichés de la forêt de pins sacrée, nécropole des anciens rois de Corée, située au sud de la péninsule coréenne.

http://www.chambord.org/

 

Du 30 mars au 12 juin 2016

Chung Hyun, 50 sculptures dans les jardins du Palais Royal

Jardin du Palais Royal, Paris

En partenariat avec le Centre des monuments nationaux, Galerie RX Paris, IBU Gallery Paris, Hakgojae Gallery Séoul et le Comité du Palais Royal.

« L’homme debout », ensemble de sculptures de l’artiste Chung Hyun, exposées dans le jardin du Palais Royal à Paris, est une dédicace à la force de l'homme qui se dresse contre le passage du temps et des évènements, fait face aux changements climatiques et au processus d'érosion. C’est un témoin du temps qui passe. Les sculptures de l’artiste Chung Hyun, réalisées à partir d’anciennes traverses de chemin de fer dressées, sont les symboles d’hommes debout qui sont allés au-delà de leur Histoire.

www.domaine-palais-royal.fr

 

COLLOQUES

3 juin 2016 

Les classiques coréens aujourd’hui

Université Paris-Sorbonne

Pour sa 4e édition, le Festival K-VOX / Voix coréennes, avec le KLTI et Paris-Sorbonne : Iremus & Priteps, organise un colloque consacré aux classiques coréens aujourd’hui. Placés sous la présidence du Professeur François Picard, quatre intervenants tenteront de définir ce que représentent aujourd’hui les lettrés classiques coréens, et de réfléchir à la manière dont on peut aujourd’hui les approcher et les faire connaître en Occident.

 

GASTRONOMIE

Du 30 mai au 6 juin 2016

K-restaurant Week

Vingtaine de restaurants à Paris

La cuisine coréenne, qui s’est forgé une âme au fil des siècles, est l'un des fleurons de l'héritage culturel coréen. A la fois goûteuse, généreuse et très saine, elle constitue une vraie source de découverte et de délectation pour tous les gourmands et gourmets.

Mais, bien que le nombre de restaurants coréens ait connu, ces dernières années, un accroissement considérable, tout particulièrement à Paris où il est actuellement de l'ordre d'une centaine, la cuisine coréenne reste encore relativement méconnue en France, en tout cas par rapport à la cuisine chinoise ou japonaise.

La « K-restaurant-week » est une semaine de la promotion de la cuisine coréenne, avec entre autres l’organisation d’un Quiz permettant de gagner des coupons pour un plat dans un restaurant coréen à Paris du 30 mai au 6 juin 2016 (liste consultable sur : http://koreanrestaurantweekparis.com/).