130 ans d'amitié

Le 4 juin 1886, la France et la Corée signent un traité d’amitié, de commerce et de navigation qui établit les premières relations diplomatiques entre les deux pays.

 

Le Président de la République française, Monsieur François Hollande, et la Présidente de la République de Corée, Madame Park Geun-hye, ont souhaité célébrer le 130e anniversaire de cette relation par l’organisation d’un événement emblématique et exceptionnel : l’Année France-Corée 2015-2016.

 

Cette Année marque la volonté des deux pays d’intensifier et de densifier leurs relations, de valoriser toute la richesse et la diversité de leurs échanges résolument tournés vers l’avenir. Privilégiant le dialogue et les regards croisés, elle permettra de renforcer toutes les formes de coopération pour construire ensemble un partenariat global pour le XXIe siècle.

 

Elle proposera, en France puis en Corée, des événements culturels d’envergure dans les musées, les théâtres, les salles de concert mais aussi des manifestations dans les espaces publics. Associant toutes les formes artistiques, des plus classiques aux plus novatrices, l’Année France-Corée réunira aussi tous les publics lors de grands événements sportifs, scientifiques ou encore gastronomiques.

Dans le domaine économique, elle permettra de valoriser tous les savoir-faire d’excellence et les pratiques innovantes, tout en favorisant les relations commerciales déjà très dynamiques entre les deux pays. Sur le plan universitaire et scientifique, cette Année développera des partenariats structurants entre les établissements supérieurs d’enseignement et de recherche.

 

Bénéficiant d’une volonté et d’une implication politique aux plus hauts niveaux, l’Année France- Corée offrira une visibilité nationale et une ouverture internationale à de nombreux opérateurs français, aux collectivités territoriales, aux partenaires publics et privés qui permettent sa mise en œuvre.

 

L'Année de la Corée en France sera inaugurée le 18 septembre 2015 et s 'achèvera en août 2016 , tandis que l'Année de la France en Corée aura lieu de mars à décembre 2016.

 

Editoriaux

Je me réjouis de l’ouverture de l’Année France-Corée 2015-2016 qui célèbre le 130e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la Corée et la France.

 

Tout au long de ces cent trente ans, les deux nations n’ont cessé d’accroître leurs échanges dans tous les domaines, politique, économique, culturel et autres. L’Année France-Corée 2015-2016 qui s’ouvre sur cette base va contribuer à ce que les cultures respectives des deux pays s’enrichissent mutuellement à travers des échanges amplifiés et approfondis.

 

En particulier, son inauguration par le Jongmyo Jeryeak, patrimoine culturel immatériel de l’humanité, me semble chargée de signification. Il s’agit à la fois d’un rituel préservé durant les 560 ans d’histoire de l’ère Joseon et d’un art du spectacle traditionnel de la Corée qui allie la musique et ladanse. Je suis convaincue qu’il aura une grande résonnance auprès des spectateurs qui découvriront ainsi les traditions anciennes, la grâce et l’accomplissement artistique de la Corée.

 

Je souhaite, par ailleurs, que les quelque cent cinquante manifestations culturelles de nature diverse qui seront présentées partout en France constituent autant d’occasions pour une meilleure compréhension réciproque en matière de culture et d’histoire et confèrent une impulsion dynamique aux échanges artistiques et culturels entre nos deux pays.

 

Enfin, j’exprime tous mes remerciements au gouvernement et à nos interlocuteurs français pour l’Année de la Corée en France, qui ont permis de mettre en place un programme aussi riche.

J’espère que l’enthousiasme né en France à cette occasion se prolongera au cours de l’Année de la France en Corée en 2016.

 

Mme Park Geun-Hye
Présidente de la République de Corée

L'Année France-Corée 2015-2016 marque une nouvelle étape dans le développement du partenariat global entre la France et la République de Corée.

 

Elle est l’occasion de célébrer le 130e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la République de Corée mais, surtout, de donner une nouvelle impulsion à la coopération entre nos deux pays dans tous les domaines.

 

Cette Année croisée va mobiliser de nombreux artistes, les institutions culturelles les plus prestigieuses, le réseau des universités et des organismes de recherche, les collectivités territoriales, les associations et les entreprises en France et en République de Corée.

 

L’Année de la Corée en France s’ouvre, le 18 septembre 2015, avec une représentation inédite au Théâtre National de Chaillot du Jongmyo Jeryeak, spectacle fascinant de danse et de musiques traditionnelles datant de l’époque Joseon. Plus de cent cinquante évènements se dérouleront ensuite à Paris et sur notre territoire. Ce programme exceptionnel permettra aux Français de mieux connaitre la Corée d’aujourd’hui, les richesses de sa culture millénaire comme le foisonnement de sa création contemporaine.

 

A partir de mars 2016, l’Année de la France en Corée sera placée sous le signe de la créativité et de l’innovation. Son programme comprendra de grands événements culturels, économiques, scientifiques, sportifs et gastronomiques, destinés à présenter la France dans toute sa diversité.
Elle favorisera les partages de savoir-faire et les échanges humains entre nos deux pays, ainsi que de nouveaux projets de coopération.

 

La France et la République de Corée ont sensiblement renforcé leurs relations au cours des dernières années en matière politique, économique, culturelle et universitaire mais nous pouvons encore aller plus loin. 

 

Avec la Présidente coréenne, je me réjouis donc du lancement de l’Année France-Corée 2015-2016 et souhaite à nos concitoyens comme à nos amis coréens le plus grand plaisir à découvrir l’ensemble des manifestations qui seront organisées.

M François Hollande
Président de la République française

Je me réjouis de l’ouverture de cette Année France-Corée 2015-2016, organisée à l’occasion du 130e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques franco-coréennes.

 

La France est un grand pays fier de son art et de son patrimoine culturel. Dans le domaine de la culture, elle s’est hissée, au fil des siècles, au plus haut niveau et a atteint une renommée mondiale.
La Corée a également su préserver sa culture traditionnelle, fruit d’une histoire remontant à plus de 5000 ans. Les deux parties du Comité d’organisation déploient, en cette occasion exceptionnelle, tous leurs efforts pour accroître considérablement les échanges franco-coréens et renforcer les liens entre nos deux pays, comme cela n’a jamais été fait auparavant.

 

Les partenaires publics et privés français et coréens coopèrent en la circonstance non seulement pour développer leurs relations en matière de culture et d’art, mais aussi dans d’autres domaines tels que la science, l’économie, l’éducation, etc. En cette Année France-Corée 2015-2016, les deux parties mettent particulièrement l’accent sur la créativité et la participation des jeunes générations à l’édification d’une relation tournée vers l’avenir. Ainsi, et en France et en Corée, nous préparons des échanges dans différentes villes, bien au-delà de nos deux capitales, Paris et Séoul.

 

L’Année France-Corée 2015-2016 servira donc de socle aux échanges et coopérations durables entre nos deux pays.

 

Je souhaite vivement que nos efforts ne cessent de se poursuivre et puissent porter leurs fruits bien au-delà de cette année et de l’année à venir.

 

 

M. CHO Yang-ho
Président du Comité d’organisat ion coréen de l’Année France-Corée 2015-2016

Une attention première à la création et à l’innovation, un intérêt marqué pour le patrimoine et les traditions mais éclairé au feu de la vie contemporaine, voilà ce qui caractérise cette Année France-Corée 2015-2016, qui réunit deux pays héritiers d’une histoire glorieuse et qui vont de l’avant sans cesse.

 

Sur ces connivences éprouvées, ces curiosités et ces envies partagées, nous avons bâti une programmation exceptionnelle. Nous l’avons fait avec le souci constant de synergies entre propositions culturelles, scientifiques, économiques, éducatives, sportives… Avec la volonté d’inscrire ces projets pensés en commun dans le temps.

 

Nous avons souhaité monter des programmes avec la fidèle complicité de multiples partenaires des secteurs publics et privés, sur nos deux territoires, bien au-delà des tropismes naturels de nos deux grandes capitales. Ce sont des centaines de projets célébrant nos atouts communs dans le numérique et la robotique, en mettant parfois en avant nos incubateurs respectifs, qui côtoieront des prestigieuses expositions patrimoniales ou d’art contemporain, des spectacles pour nombre d’entre eux inédits, auxquels s’ajouteront les événements gastronomiques populaires et les rencontres entre intellectuels, scientifiques et personnes du monde des affaires : tous nourriront nos échanges, déjà riches, d’un nouveau souffle.

 

L’Année France-Corée ne saurait être sans lendemain. Elle doit porter ses fruits bien au-delà de 2016, poser les bases et les principes de collaborations durables, susciter des accords structurants, encourager les échanges et les résidences, favoriser le tourisme en faisant connaître notre pays dans la diversité de ses territoires.

 

Henri Loyrette
Président de l’Année France-Corée 2015-2016

L'Année France-Corée 2015-2016 vous convie à un voyage extraordinaire ! La France accueille tout d’abord la République de Corée, une invitation à découvrir toutes les facettes d’une culture ancienne et raffinée, foisonnante de créativité et de modernité… Expositions, concerts, spectacles, festivals, conférences… ce programme vous présente le premier volet de toutes les manifestations qui se déroulent de septembre 2015 à février 2016 sur l’ensemble du territoire.

 

A Paris, en ouverture découvrez le Jongmyo Jeryack, l’expression la plus subtile de l’art de cour coréen présenté en première mondiale au Théâtre national de Chaillot par le National Gugak Center. Rendez-vous ensuite au Musée des Arts décoratifs pour la grande exposition « Korea Now :Design, Craft, Mode et Graphisme » qui révèle l’éclectisme des styles et des créations de plus de 150 artistes ou encore au Musée Guimet pour appréhender l’art du textile et de la broderie à traversles oeuvres de l’artiste In-Sook Son.

Défilez à la Technoparade derrière le char coréen aux sons de ses DJ réputés. « Éveillez vos papilles» au « Street food Temple » du Carreau du Temple en dégustant les kimbab, kimchi, geon … Ne manquez pas les manifestations du Festival d’Automne avec le Pansori, récit chanté par l’interprète Ahn Sooksun, l’art chamanique de Kim Kum-hwa, la musique contemporaine d’Unsuk Chin et les pièces chorégraphiques d’Euh-Me Ahn.

Voyez Séoul sur grand écran au Forum des images, avec l’exceptionnelle programmation « Séoul hypnotique » et plongez dans la « monumentale » rétrospective du réalisateur Im Kwon-taek à la Cinémathèque française. Nantes, La Rochelle, Bordeaux, Marseille , Vesoul et bien d’autres villes célèbrent aussi la vitalité du 7e art coréen. A Lille, vivez l’énergie, le dynamisme, l’hyper-modernité de Séoul avec l’exposition « Séoul vite ! vite ! » au Tripostal. A La Friche la Belle de Mai à Marseille, laissez-vous surprendre par les oeuvres numériques et vidéo de « The future is now ! ».

 

Ces quelques événements illustrent la variété et la qualité d’une programmation née de fructueuses collaborations et de nouvelles rencontres. Nous l’avons élaborée ensemble, dans un dialogue permanent, dans l’esprit d’amitié qui unit nos deux pays depuis 130 ans…

Nous sommes heureux aujourd’hui de la partager avec vous, belles découvertes!

Agnès Benayer
Commissaire Général pour la France
M. Junho CHOE
Coordinateur National en charge de la direction artistique > Commissaire Général pour la Corée

Korean Culture and Information Service
Le Korean Culture and Information Service (KOCIS) a été lancé en 1971 en tant qu’organe sous la tutelle du Ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme. Le KOCIS servit de pont de communication afin de promouvoir la Corée à l’étranger, de favoriser des échanges culturels internationaux et de ramener ces nouvelles auprès de l’audience coréen. A cette fin, il rend compte de tous les politiques en cours du gouvernement coréen, de tous les sommets présidentiels ainsi que toutes les types de coopération internationale. De plus, il organise des événements artistiques comme les performances artistiques, les expositions, les festivals musiques et le festivals du film. Il communique également avec les leaders d'opinion mondiaux, la presse internationale, le monde universitaire et les artistes dans le monde entier.

Institut français
Opérateur du ministère des Affaires étrangères et du Développement international, l’Institut français est en charge du rayonnement de la culture française dans le monde. Il assure la promotion à l’étranger des artistes, des idées et des oeuvres qui contribuent à présenter une image innovante et dynamique de la création en France. Il contribue au dialogue des cultures et anime des communautés professionnelles dans chaque secteur de son activité. Son programme « Afrique et Caraïbes en créations » développé en collaboration avec le réseau culturel français à l’étranger et ses partenaires, permet aux expressions artistiques des pays du Sud de rayonner sur leurs propres territoires et de s’insérer dans les marchés internationaux.

Korea Arts Management Service
Le Korea Arts Management Service (KAMS) est une fondation publique coréenne pour le développement de l’art fondée en janvier 2006. Grâce aux soutiens massifs du Minisère de la Culture, des Sports et du Tourisme de Corée, le KAMS offre des assistances multiformes qui a pour but de consolider le développement durable des groupes et des organismes d’arts, tout en renforçant leurs avantages compétitifs en développant divers systèmes de soutien efficaces pour une plus grande efficacité de la gestion de l’art.