30 mai 2016 - 23 avril 2017

Kokdu

Arts visuels
kokdu_blc_cut.jpg
Compagnons de l’âme

Jusqu’au début du XXème siècle, les kokdu étaient les guides spirituels qui accompagnaient l’âme du défunt sur le chemin de la sérénité. Dans les funérailles traditionnelles, ces figurines de bois, gaies, ludiques ou sérieuses selon le rôle qui leur était dévolu, étaient chargées de veiller sur le défunt et d’apporter la consolation à sa famille.

 

Réalisée en partenariat avec le Kokdu Museum de Seoul, l’exposition  fait revivre, à travers une centaine d’objets, une tradition séculaire, aujourd’hui disparue en Corée, d’accompagnement des défunts vers l’au-delà. Sous la forme de figurines taillées dans le bois, peintes de couleurs vives, les kokdu avaient pour mission de décorer le cercueil du défunt et de l’accompagner dans les différentes étapes de son voyage spirituel.  Ni tristes, ni mortifères, issus d’un art populaire, ils sont le reflet d’une interrogation sur la vie, la mort et l’au-delà. Avec une sorte de vivacité parfois joyeuse,  les kokdu  sont tour à tour protecteurs et consolateurs. Ils accompagnent le défunt et le protègent  des mauvais esprits, afin que son âme atteigne un état supérieur de plénitude. Ils consolent aussi les proches et les aident  à faire leurs premiers pas sur le chemin de  l’apaisement